Qui sont les fondateurs de La Compagnie du porte-baguette ?

Delphine Martins

Delphine Martins

Co-founder

Après des études dans le commerce et la communication, Delphine a exercé ses premières fonctions à Paris en tant que directrice de production sur des salons autour de l’art de vivre pendant une quinzaine d’années. La lassitude s’installant elle prend le large sans hésiter vers des horizons plus lointains, en Martinique tout d’abord, à Nice, puis à Francfort, et de nouveau à Nice. Des contrastes géographiques étonnants qui constituent son expérience et sa capacité aujourd’hui a s’adapter facilement à tout type de projet et ce, dans différents contextes et environnements professionnels. Indépendante depuis 2014, ayant toujours aimé les nouveaux challenges et pas trop la routine, elle a continué d’enrichir son expérience en élargissant ses domaines d’intervention à des projets très différents. La communication de projet scientifique européen, la participation à l’organisation des galas de charité de l’AMFAR, de la Fondation Leonardo DiCaprio  entre autre, en passant par le catering aérien et l’enseignement du français. Femme de défis c’est alors tout naturellement qu’elle a poussé Kay dans cette aventure et qu’elle y a plongé avec lui, leurs compétences étant complémentaires pour les mener ensemble sur le chemin d’un succès croustillant.

Kay Funk

Kay Funk

Founder

En tant qu’ingénieur en mécanique de formation, Kay a décidé de se lancer dans l’industrie informatique à la fin des années 90. Après 4 ans, il est passé à la vente et a travaillé dans ce domaine dans diverses industries vers 2006, risquant de devenir indépendant pour la première fois. Il n’a eu qu’un succès modéré avec son agence événementielle à Cologne et aspirait à une expérience internationale en dehors des voyages touristiques. Après l’expérience qu’il a acquise dans le secteur de l’événementiel et son expérience en tant que chef de projet dans la technologie des eaux usées en Afrique du Sud et en Namibie, le hasard l’a conduit vers l’industrie de la certification dans laquelle il a travaillé comme représentant commercial international et business developer pendant 15 ans. À un moment donné, même ses succès professionnels ne pouvaient plus l’empêcher de s’attaquer à son objectif tant attendu et de fonder sa propre entreprise. Lorsqu’il a fondé La compagnie du porte-baguette, il a mis à profit son expérience accumulée dans les domaines de la compétence interculturelle, des langues, du savoir-faire technique et dans le domaine du marketing et des ventes. Il est heureux d’accepter les difficultés liées à la création de l’entreprise car il est plus heureux que jamais. La réalisation de soi vaut plus que la sécurité.

%d bloggers like this: